L'ATUA
L'ATUA

Allaitement et travail

 

Que ce soit par choix ou par besoin, la reprise précoce du travail ne devrait pas être un obstacle à la poursuite de votre allaitement.

Or trop souvent, ce retour au boulot rime avec sevrage non désiré. Pourtant il existe des solutions pour vous permettre de concilier les deux.

Avant 6 mois, bébé ne boit que du lait. Il faut donc soit tirer son lait, soit donner une préparation commerciale à la place des tétés absentes.

Au delà de 6 mois et avec l'introduction des solides, bébé peut patienter en découvrant d'autres aliments et boire le lait à la source.

 

Tirer son lait

 

Tirer son lait pour qu'il soit donné en votre absence, est tout à fait gérable avec un peu d'organisation...

Environ un mois avant la reprise, vous pouvez commencer à tirer votre lait pour constituer un stock.

Pour cela, il vous faudra tirer votre lait en plus des tétées. Tire lait modalités

 

A savoir : en tirant votre lait vous ne diminuerez pas la ration de bébé pour la tété suivante ! Le lait se fabrique en continu, il est donc toujours disponible.

 

Il n'y a pas de règle concernant le (meilleur) moment pour tirer son lait :  certaines femmes trouvent cela plus facile de tirer leur lait pendant la tétée, d'autres vont tirer mieux et plus le matin, d'autres encore tireront leur lait à heure fixe et d'autres préfèreront tirer leur lait avant de donner le sein. Après quelques essais vous trouverez ce qui vous convient le mieux.

Lorsque vous aurez repris le travail, il vous faudra continuez de tirer votre lait au minimum deux à trois fois dans la journée, afin d'éviter les engorgements et également pour alimenter votre stock.

Avec bébé, continuez un allaitement à la demande.

 

Allaitement et droit du travail (en France)

Une salariée peut allaiter son enfant durant les heures de travail, pendant 1 an à compter de la naissance de l'enfant.

Elle bénéficie dans ce cas d'une réduction de son temps de travail d'une heure par jour répartie à raison de 30 minutes le matin et de 30 minutes l'après-midi.

Les temps de pause ne sont pas rémunérés (sauf dispositions conventionnelles contraires).

Cette période d'allaitement est réduite à 20 minutes si l'employeur met à disposition de la salariée un local dédié à l'allaitement, qui peut être situé à l'intérieur ou à proximité des locaux affectés au travail.

L'entreprise qui emploie plus de 100 salariées peut être mise en demeure d'installer dans son établissement (ou à proximité) un tel local.

Tout local dédié à l'allaitement doit respecter des normes strictes en matière de santé et sécurité au travail.

 

Code du travail et allaitement

 

Conservation du lait maternel

Veillez à conserver votre lait dans des récipients propres, pouvant se fermer et destinés uniquement à cet usage.

Astuce : Pour éviter de gaspiller trop de lait, certaines mamans congèlent leur lait dans des bacs à glaçons, dédiés à cet usage et munis d'un couvercle ou autre chose qui protège le lait.  Elles stockent ensuite ces glaçons de lait dans un sachet de congélation.

 

Le lait frais :

  • A température ambiante (entre 19 et 22°), il se conserve pendant 4 à 8 heures, grand maximum.  Plus la température est haute, plus le temps de conservation sera écourté.
  • A 15° dans une glacière avec des packs de congélation par exemple, il se conserve 24 heures. Ceci vous permettra de transporter votre lait et de le mettre ensuite au réfrigérateur ou de le congeler.
  • Au réfrigérateur (entre 0 et 4°), jusqu'à 8 jours. Attention, ce temps maximal n'est valable que si le lait est dans la partie la plus froide de votre réfrigérateur et que celui ci est nettoyé au moins 1 fois par semaine. 

Ne jamais conserver votre lait dans la porte du réfrigérateur. (trop de variations de température)

  • Dans le compartiment surgelé d'un réfrigérateur, il se conserve 2 semaines.
  • Dans le compartiment d'un combiné réfrigérateur-congélateur,  entre 3 et 4 mois.
  • Dans un congélateur séparé (-18°), 6 mois c'est optimal. Il est possible d'aller jusqu'à 1 an.

 

A savoir :  Avec l'action du froid, il est possible que votre lait se sépare en plusieurs couches  : le gras du lait remonte. Pas de panique, c'est normal ! Le lait sera de nouveau homogène lorsque vous le réchaufferez.

 

Le lait décongelé  au réfrigérateur et non réchauffé :

  • A température ambiante, 4 heures.
  • Au réfrigérateur, 24 heures.

Lait décongelé à température ambiante ou au bain-marie :

  • Au réfrigérateur, 4 heures.
  • A température ambiante, pour le repas en cours.

Remarque : Ne jamais recongeler du lait maternel décongelé.

 

http://www.lactissima.com/a-tire-d-ailes/la-conservation-du-lait-maternel/

 

Les lipases

Chez certaines femmes, le lait tiré va au bout de quelques heures ou après décongélation, sentir mauvais ( odeur un peu de vomi),  avoir un goût rance et un aspect savonneux.

D'où vient ce phénomène ? Certains laits maternels ont une teneur plus élevée en lipases, enzymes dont l'action est de décomposer les lipides du lait.  Du coup le lait se prédigère, d'où l'odeur nauséabonde (et le goût !)

Si bébé accepte de boire le lait, pas de problème il est toujours bon. S'il le refuse, il suffit de chauffer le lait fraîchement tiré, à 60° pas plus, pendant 30 à 50 secondes pour éviter ce processus.

Vous pouvez ensuite le congeler ou le conserver au réfrigérateur.

 

Quelles quantités donner et dans quel contenant ?

Vous pouvez vous référer à cet article : Donner le lait

 

Réchauffer le lait maternel

Le lait maternel ne se réchauffe jamais au micro-ondes.

Réchauffez le, soit dans un bol d'eau tiède, soit au bain-marie.

 

A savoir : Le lait frais peut être réchauffé 2 fois.

 

 

Donner du lait artificiel

 

Parfois la quantité de lait maternel récolté n'est pas suffisante pour pallier à la séparation mère-bébé, et ce malgré plusieurs essais de différents tire-lait à divers moments.

Parfois le lieu de travail inadapté ou éloigné du domicile, les collègues, la hiérarachie ou le travail lui-même peuvent rendre difficile, voir impossible l'allaitement du bébé sur le temps du travail ou le moment propice à l'utilisation du tire-lait.

Parfois c'est un choix de la mère.

Quelque soit le motif, il est possible de donner en son absence un lait artificiel et de continuer les tétées à volonté lorsque vous êtes avec bébé.

 

Le rythme

Il faut garder à l'esprit qu'une baisse de la lactation et/ou un sevrage précoce non désiré, est plus susceptible d'arriver dans ce cas de figure.

En effet en réduisant le nombre de tétées, la lactation diminue. Il faut donc inverser la tendance en multipliant les tétées lors de vos moments avec bébé.

Lors de vos jours de congés, pratiquez de nouveau un allaitement exclusif.

Plus les tétés seront nombreuses, plus votre allaitement aura de chance de durer dans le temps.

 

Quelles quantités donner et dans quel contenant ?

Vous pouvez vous référer à cet article :

Donner le lait

 

 

Quelle préparation commerciale choisir ?

Toutes les préparations commerciales, appelées aussi formules infantiles ou laits artificiels, sont soumises à la même réglementation européenne spécifique et rigoureuse. Ces normes fixent la composition et la teneur des différents constituants.

Ils se valent donc tous.

 

http://www.laits.fr/Legislation.php

 

Le bébé qui attend

 

Certains bébés vont catégoriquement refuser de se nourrir autrement qu'au sein.

Ne soyez pas inquiète si vous êtes dans ce cas. En proposant le sein à volonté lorsque vous êtes avec bébé, il aura sa ration de lait nécessaire. Il faudra répondre à ses demandes jours et nuits.

Pour autant, ne désepérez pas que la situation stagne. Il faut de la patience et en continuant sans forcer à proposer divers contenants, vous trouverez ce qui convient le mieux à votre bébé.

 

Avec la diversification

 

Au delà de 6 mois, votre bébé commencera à découvrir autre chose que votre lait.

Un fois la diversification bien installée, la séparation sera d'autant plus simple à gérer, puisque bébé pourra manger des solides en votre absence  et téter avec vous.

 

A partir de 8-10 mois, nul besoin de pallier aux tétées dans la journée par du lait tiré sauf si vous le souhaitez et que vous tenez le rythme ! Encore moins de donner du lait artificiel.

Les solides suffiront à faire patienter bébé et il prendra ce qu'il lui faut de lait le matin/soir/nuit  : tétées à volontés quand vous êtes ensemble !

 

 

Emilie Gicqueau

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'Allaitement Tout Un Art - Tous droits réservés Avertissement. Le contenu diffusé sur ce site Web ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.