L'ATUA
L'ATUA

Orthodontie et allaitement

L'allaitement "long" pose t'il un problème sur le développement de la mâchoire ?

 Existe-il des recherches scientifiques qui prouvent que l'allaitement "long" (plus de 2 ans) ait un impacte sur la malocclusion dentaire ? Malgré nos recherches, rien ne semble affirmer cette hypothèse, nous avons donc essayé de trouver des articles et documents afin de susciter la curiosité de chacun et d'émettre une interrogation. Cet article n'est donc pas une affirmation, mais une réelle question. Son rôle n'étant pas de mettre en doute les bienfaits de l'allaitement, mais de s'interroger sur l'éventuelle possibilité, qu'un allaitement dit "long" au delà de 18 mois 2 ans, pourrait avoir un impact sur la malocclusion dentaire.

Nous savons que l'allaitement maternel exclusif est recommandé par l'OMS jusqu'à 6 mois, on connaît ses bienfaits sur la santé, mais qu'en est il sur les mâchoires de nos tous petits ?

 L'allaitement maternel au sein et non au biberon, prolongé - 6 à 12 mois - permet un bon développement des mâchoires, en effet jusqu'à 1 an la croissance faciale est  une période de croissance exceptionnelle, le  mode de succion fait que le bébé doit happer le sein, la langue de l'enfant doit sortir de la bouche ce qui l'oblige à propulser sa mâchoire inférieure en avant, il doit serrer le mamelon contre son palais et le maintenir avec ses lèvres, ce qui favorise le rattrapage du rétrognatisme naturel du bébé à la naissance, (petit menton en retrait que le bébé a dès la naissance). Cette gymnastique de la succion favorise la croissance du visage et le bon positionnement de la mâchoire. Tous les muscles du visage sont mis à contribution, langue, joues, lèvres et mâchoires. Idéalement l'allaitement devrait durer au moins 6 mois pour avoir un effet bénéfique sur la croissance de la mâchoire. Donc l'allaitement maternel reste la meilleure prévention en orthodontie. Les tétées non nutritives, seraient par ailleurs  reconnues pour affecter l’occlusion dentaire. D'après le Dr Sylvain Chamberland "les habitudes de succion non nutritive de courte durée (moins de 24 mois) ont peu d’impact sur la dentition. Mais si ces habitudes persistent au-delà de 2 ou 3 ans d’âge, il y a une augmentation significative de la probabilité de développer des caractéristiques indésirables des arcades dentaires et de l’occlusion à la fin de la période de dentition primaire."

Voici ce qu'il se passe dans la bouche de bébé:

Mais qu'en est il d'un allaitement long, au-delà de 18 mois 2 ans ?

Après avoir rencontré un orthodontiste avec qui nous avons discuté de ce cas, il semblerait que l'allaitement long, aux environs de 2 ans,  jouerait un effet néfaste sur la croissance de la mâchoire, comme toute succion d'ailleurs. Aucune étude concrète n'a été mise en place à ce sujet. 

Mais pourtant,  plus l'allaitement est long, moins l'enfant prendra son pouce ou une sucette qui déformera son palais.

D'après certains documents il serait donc bien de commencer le sevrage doucement de l'enfant dès que les 1ères molaires  de lait apparaissent , c'est à dire vers 18 mois, 2 ans. En effet, à partir de ce moment l'enfant a la possibilité de mastiquer, dès que l'enfant adopte une nourriture solide (morceaux) cela l'oblige à mastiquer, donc à faire des mouvements importants, que l'on appelle mouvements hélicoïdaux. Ces mouvements plus complexes ont un impact sur le développement en largeur des mâchoires et sur le développement des articulation des mâchoires . Ils favorisent la maturation du cortex cérébral, de même que la prise en main d'un verre lorsque l'enfant commence à boire seul. Il est donc bien de favoriser les aliments plutôt durs et en morceaux, pour que ces mouvements se mettent en place. Néanmoins, il en résulterait que ces 2 activités, mastication et succion, sont tout à fait opposées, en effet, comme on l'a vu plus haut, l'une favorise le rattrapage du rétrognatisme, la langue s'étale dans la bouche par manque de dents, quant à la mastication, la langue est donc retenue par les dents ce qui permet de réaliser des mouvements qui vont élargir la mâchoire. La déglutition ne peut donc évoluer que lorsqu'il y a suffisamment de dents pour retenir la langue. La mastication des solides devrait devenir dominante lorsque les molaires de lait sont en place. Avant cet âge, l'allaitement reste un bon moyen de prévention, d'une malposition dentaire, sans en éliminer les risques totalement. D'après les  Drs Adrien Marinetti et Christine Hurez, chirurgiens-dentistes, spécialisés en orthodontie. Théoriquement l'allaitement long aurait une influence sur l'implantation des dents ou sur le développement de la mâchoire, mais cela reste impossible à affirmer.

Il en ressort donc que toute forme de succion aurait un risque nettement plus élevé de pathologies bucco-dentaires (biberon, tétine, pouce, morceau de tissus que l'enfant tétouille etc...) et pour qu'un allaitement maternel au sein permette un bon développement des mâchoires, il devrait être au moins de 6 - 12 mois.   

Au vu de ces informations, il me parait important que les professionnels de la santé fassent la promotion de l’allaitement maternel, pour informer les mères qu'un allaitement maternel au sein devrait être prolongé de 6 à 12 mois afin de permettre un bon développement des mâchoires, il reste donc la meilleure prévention en orthodontie

Il est bien entendu que cet article ne traite que de l'allaitement long et les problèmes d'orthodontie. Cela ne remet pas en cause les bienfaits de l'allaitement maternel sur la santé.

Sources :
(1) Allaitement et santé bucco-dentaire François Favé-Lesage, Etienne Leroy : http://www.iltet.com/Files/Other/FAVE_LESAGE%20ART_ID.pdf
(2) ADF : http://www.presstvnews.fr/salledepresseadf/communiques/orthodontie.pdf
(3) Cabinet d'orthodontie du Docteur Dominique LACAILLE, PLAISIR (78) : http://dr-lacaille-dominique.chirurgiens-dentistes.fr/FR/actualite.awp?P1=22
(4) Conseil psy : http://www.conseil-psy.fr/index.php/bebe-a-enfance/425-les-bienfaits-de-lallaitement-sur-le-plan-de-lorthodontie-
(5) A télécharger le PDF du DrDocteurs Jacqueline Kolf et Jean-Louis Raymond, membres de la FFO : http://www.orthodontie-et-vous.fr/IMG/pdf/L_allaitement_au_sein_quels_bienfaits.pdf
(6) Dr Sylvain Chamberland : http://www.sylvainchamberland.com/blogue/habitude-de-succion-non-nutritive/
(7) impact de l'allaitement au sein sur la croissance cranio-faciale
http://www.fmdrabat.ac.ma/wjd/V3N1/allaitement.htm
 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'Allaitement Tout Un Art - Tous droits réservés Avertissement. Le contenu diffusé sur ce site Web ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.