L'ATUA
L'ATUA

Protocole pour le traitement du Candida

Protocole pour le traitement du Candida couvre une plus grande partie de l’aréole (la partie brune du sein) avec sa lèvre inférieure qu’avec sa lèvre supérieure. Notez aussi que le nez du bébé ne touche habituellement pas le sein (sauf lorsque les seins sont très volumineux, et même dans cette situation, ce n’est pas nécessairement le cas). Par contre, il n’est pas toujours facile de changer la prise du sein d’un bébé plus âgé. Pour visionner des vidéos démontrant comment faire la mise au sein, visitez la rubrique Clips du Dr Jack Newman.
 
Commencer avec un traitement local (sur les mamelons) :


 
1. Application de l’onguent tout usage pour les mamelons  
 
   • onguent de mupirocine à 2 % (15 grammes)

   • onguent de bétaméthasone à 0,1 % (15 grammes)

   • Auxquels on ajoute de la poudre de miconazole, afin d’avoir une concentration finale de miconazole de 2%. Cette combinaison donne un volume total d’environ 30 grammes. La poudre de clotrimazole (pour une concentration finale de 2%) peut être substituée si la poudre de miconazole n’est pas disponible, mais les deux existent (le pharmacien pourrait devoir les commander, mais les pharmaciens spécialisés dans la préparation de magistrales en ont presque toujours sous la main). Je crois que le clotrimazole n’est pas aussi efficace que le miconazole. L’utilisation de poudre donne une meilleure concentration d’agents antifongiques (miconazole ou clotrimazole) et les concentrations de mupirocine et de bétaméthasone restent plus hautes. On peut parfois ajouter la poudre d’ibuprophène pour une concentration finale de 2%.
 
L'onguent obtenu est appliqué parcimonieusement après chaque tétée. « Parcimonieusement » signifie que le mamelon sera luisant, mais l’onguent ne sera pas visible. Ne pas laver ni essuyer même si le pharmacien vous le demande. Auparavant j’utilisais l’onguent de nystatine ou la crème de miconazole (15 grammes) dans le mélange, et ceux-ci fonctionnent assez bien, mais je crois que la poudre de miconazole (ou même de clotrimazole) donne de meilleurs résultats. Ces onguents peuvent être utilisés pour toute cause de douleur aux mamelons (« onguent tout usage »), et non seulement pour le Candida (levure). L’onguent est utilisé jusqu’à ce que toute douleur ait disparu, ensuite on réduit la fréquence durant une ou deux semaines jusqu’à arrêt complet. (Voir l’article Traitements pour mamelons et seins douloureux). Si la douleur ne diminue pas après 3 ou 4 jours d’utilisation, ou si vous devez utiliser l’onguent pour plus de 2 ou 3 semaines pour demeurer sans douleur, obtenez de l’aide ou des conseils.
 
2. L’extrait de graines de pamplemousse (ingrédient actif citricide), à raison de 250 mg trois fois par jour oralement (pour la mère), semble bien fonctionner dans plusieurs cas. Si l’on préfère le concentré liquide, on peut diluer 5 gouttes dans l’eau trois fois par jour (quoique ce ne soit pas aussi efficace). Il peut être utilisé avant d’avoir recours au fluconazole, substitué au fluconazole ou ajouté à celui-ci dans les cas résistants. Voir plus bas les informations sur l’usage d’extrait de graines de pamplemousse directement sur les mamelons.  
 
3. Si la douleur continue et qu'on est certain, ou au moins raisonnablement certain, que le problème est le Candida, ajouter du fluconazole, dose initiale de 400mg, ensuite 100 mg 2 fois par jour pendant au moins deux semaines jusqu'à ce que la mère soit sans douleur depuis une semaine. L’onguent pour mamelons devrait être continué et le violet de gentiane peut être répété. Si le fluconazole est trop dispendieux, on peut utiliser le kétoconazole dose initiale de 400 mg, ensuite 200 mg deux fois par jour pour la même période de temps (ou l’extrait de graines de pamplemousse peut être utilisé). Si le Candida est résistant, utiliser l’itraconazole, même dose et même période que le fluconazole, bien que le Candida soit en général moins sensible à l'itraconazole qu'il l'est au fluconazole (voir l’article Fluconazole). Le fluconazole est apparemment maintenant disponible comme produit générique (donc moins dispendieux). Le fluconazole ne devrait pas être utilisé comme première ligne de traitement ou si la nystatine seule ne fonctionne pas (comme c’est le cas la plupart du temps.) Avant d’utiliser le fluconazole, la douleur des mamelons doit être traitée agressivement avec une bonne prise du sein, le violet de gentiane, l’onguent tout-usage et l’extrait de graines de pamplemousse. Si l’on a recours au fluconazole, celui-ci devrait être ajouté au traitement local des mamelons, et non utilisé seul. Le fluconazole prend 3 à 4 jours avant de faire effet, malgré qu’occasionnellement, dans certaines situations, cela peut prendre 10 jours avant de même commencer à faire effet. Si vous n’avez eu aucun soulagement après 10 jours de fluconazole, il est très peu probable que cela fonctionnera, et vous devriez cesser d’en prendre.
 
4. En cas de douleurs profondes du sein, on peut administrer 400 mg d’ibuprophène toutes les 4 heures jusqu'à ce que le traitement prenne effet (dose maximale quotidienne 2400 mg/jour).
 
Extrait de graines de pamplemousse
 
L’extrait de graines de pamplemousse devrait être utilisé en même temps que l’onguent tout-usage pour mamelons. Appliquez la solution liquide d’extrait de graines de pamplemousse dilué sur les mamelons, ensuite l’onguent (toujours après la tétée).
 
On applique la solution directement sur les mamelons. Il n’est pas nécessaire de la réfrigérer. On peut simplement la couvrir durant la période d’utilisation.

 

• Mélangez bien 5 à 10 gouttes dans 30 ml (1 once) d’eau (préférablement distillée, mais pas nécessairement). 

 

• Appliquez sur les mamelons et aréoles avec un coton-tige, après la tétée. 

 

• Laissez sécher quelques secondes. Ensuite, appliquez l’onguent tout-usage. 

 

• L’application locale d’extrait de graines de pamplemousse devrait être faite conjointement avec le traitement oral (capsules ou liquide; voir plus haut).

 

• Utilisez jusqu’à ce que la douleur ait disparu, puis diminuer graduellement sur une période d’au moins une semaine.

 

Si la douleur ne diminue pas de façon significative après 2 ou 3 jours, augmentez la dose de 5 gouttes par 30 ml (1 once) d’eau. On peut augmenter jusqu’à 25 gouttes par 30 ml d’eau.

 

Si la peau desquame, s’assèche, ou blanchit, substituez l’huile de vitamine E ou l’huile d’olive pure à l’onguent tout-usage pour mamelons une à trois fois par jour.

 

• La lessive peut aussi être traitée : ajoutez 15-20 gouttes au cycle de rinçage.
 

Il peut être utile de traiter le bébé avec l’acidophilus. Rouler un doigt humide dans la poudre d’acidophilus et faire sucer au bébé avant la tétée. A faire 2 fois par jour durant 2 jours seulement. La mère pourrait aussi prendre l’acidophilus oralement, 3 fois par jour pendant 1-2 semaines.
 
Questions? (416) 813-5757 (option 3) ou drjacknewman@sympatico.ca ou mon livre Dr. Jack Newman’s Guide to Breastfeeding
 
Traduction de l’article « Protocol for the treatment of Candida ». Révisé en janvier 2005 par Jack Newman, MD, FRCPC © 2005 Version française, mai 2005, par Stéphanie Dupras, IBCLC, RLC
 
Cet article peut être copié et distribué sans autre permission,  à la condition qu’il ne soit utilisé dans aucun contexte où le Code de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS est violé.

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'Allaitement Tout Un Art - Tous droits réservés Avertissement. Le contenu diffusé sur ce site Web ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.