La créatrice, la vraie

Renata Rizck , La créatrice

L'Originale...

 

Arrivée en France en 1998, Renata a entamé des études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts. 

 
Elle s’interrogeait souvent entre le lien du cours au contact des éléments naturels. Dans ces rencontres un peu fantastiques qu'elle imaginait, il était question de vouloir soigner des blessures intérieures.
 
Avant la naissance de son premier enfant, une amie Danoise lui a raconté que les femmes, dans la préhistoire en Scandinavie, utilisaient des coquillages pour protéger leurs seins lors de l’allaitement. Cette idée l’a fascinée.
 
A la naissance de son bébé, son amie lui a envoyé les coquillages utilisés par sa grand-mère ; cela lui a fait un bien fou, surtout parce qu'elle souffrait d’une césarienne d’urgence et cette amie était l’idéal de la maternité pour elle. "Ma chambre est devenue un cabinet de curiosités où passaient toutes les sages-femmes pour découvrir les coquillages".
 
"Après j’ai eu envie d’offrir des coquillages à mes amies et j’ai trouvé des coquillages plus ergonomiques qui épousaient mieux la diversité des formes du sein des femmes".
 
Puis, un jour, une amie lui a demandé un cadeau de naissance pour sa soeur. Pour la première fois Renata a mis en mots les principes de cette utilisation, en se renseignant sur les bienfaits de la nacre et du lait maternel comme substance idéale pour le soin de la peau des tétons (selon la méthode de cicatrisation en milieu gras-humide).
 
"A ce moment, j’ai inventé le mot « Coquillages d’Allaitement » et, petit à petit, j’ai mis en place une technique de ponçage afin d’adoucir ces coquillages. Puis, j’ai décidé d’en faire quelque chose, de les promouvoir".
 
"Un nom m’est venu en tête : BEBE NACRE . Peu après, je me suis rendue compte que cela s’était fait juste après une fausse couche. Je pense que c’était une manière inconsciente de donner vie à ce bébé".
 
Depuis dix ans, au compte goutes, Renata a montré ces coquillages qui ont été vu au départ d’un oeil suspicieux par les sages-femmes.
 
Aujourd’hui, les femmes et les sages-femmes ont constaté leurs bienfaits et Renata est ravie de pouvoir contribuer, tout en beauté, à soulager leurs peines du début d’allaitement. 
 
Tout son travail se fait artisanalement en région parisienne, cela de la préparation des coquillages à la production des emballages. 
 
"Je suis fière d’avoir introduit en France et ailleurs dans le monde cet usage préhistorique. Tout ça rejoint mon travail d’artiste, car chaque coquillage qui se pose sur un sein est pour moi l’idée d'une sorte de peinture vivante et activement bienfaisante".
 
"Cela fait maintenant dix ans que je fais ce travail avec amour et beaucoup de présence auprès de mes clientes. Mon suivi après vente est très humain et je suis joignable facilement par téléphone".
 
 
 
Instagram : @bebenacre #coquillagesd’allaitement
(N'oubliez pas le S)
 
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© L'Allaitement Tout Un Art - Tous droits réservés Avertissement. Le contenu diffusé sur ce site Web ne sert qu’à des fins d’information et ne remplace pas l’opinion d’un professionnel de la santé ou du développement des enfants.